Le plagiat à l’université : informer, sensibiliser et prévenir

17/06/2014 : « Le plagiat à l’université : informer, sensibiliser et prévenir », Université de Pau et des Pays de l’Adour

Le service commun de la documentation de l’UPPA et l’Urfist de Bordeaux co-organisent une journée d’étude dédiée à la lutte contre le plagiat.

La journée est ouverte et gratuite pour tous les publics, y compris les participants ne relevant pas de l’enseignement supérieur ou d’un grand établissement de recherche.

Télécharger le programme

  • Pour s’inscrire : la journée d’étude est gratuite et ouverte à tous (enseignants-chercheurs et chercheurs, personnels de l’université, étudiants, toute personne intéressée par le sujet du plagiat)
  • Lieu : Université de Pau et des Pays de l’Adour, amphi B, hall de l’UFR de Sciences. Plus d’infos sur l’accès au campus

PROGRAMME

9h-9h30 : accueil des participants

9h30-10h : allocution de bienvenue et bilan d’étape pour l’UPPA par  M. Braud, vice-président de la Commission Formation et vie universitaire (CFVU) à l’UPPA et J.-Fr. Ceci, chargé de mission Tice à l’UPPA

10h-11h30 : « Plagiat et propriété intellectuelle », par X. Daverat, professeur en droit privé, Université de Bordeaux

Consulter la vidéo de l’intervention

11h30-12h : échanges avec le public

13h30-15h : « C’est moi qui écris ! Mise en œuvre d’une campagne de prévention du plagiat à l’Université Toulouse 2- Le Mirail », par E. Ferrante, ingénieur en technologie de la formation

Consulter la vidéo de l’intervention

15h-15h15 : pause

15h15-16h45 : retour d’expérience ; les dispositifs de lutte contre le plagiat de Sciences po Bordeaux (titre provisoire), par E. Nadal, secrétaire général adjoint de Sciences Po Bordeaux et F. Brangé, responsable de la cellule TICE, Sciences Po Bordeaux

Consulter la charte anti-plagiat de Sciences Po Bordeaux

Consulter la vidéo de l’intervention

16h45-17h30 : échanges avec le public et conclusion de la journée

How to deal with the citations nightmare? An introduction to Zotero, a research tool for managing citations (for beginners)

How will Zotero help you? Organize references manually can be a considerable bottleneck. By automating the tasks of gathering, managing, and citing online references, Zotero and other online references tools facilitate a more efficient research process.
Zotero will help you to easily keep track of all your research : it saves all references from most databases AND documents in only one place. With Zotero, it’s very easy to gather the information you will need later to review and cite references and create bibliographies.

  • 17/12/2014
  • 01:30-04:30 PM
  • Location : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Overview : Zotero set up, get citations into Zotero, organize your citations library, cite from within a Word or Openoffice document, save and synce your library
  • Patrons : PhD students who feel more comfortable with English than with French
  • Pre-requisites : no one, the training is dedicated to beginners
  • Speaker : Sabrina Granger is librarian and PhD in French Literature.
  • To join
  • This training may also interest you : Construire son identité numérique de chercheur ; De Google à Google scholar

Concevoir rapidement une figure digne d’une publication avec ScientiFig, logiciel gratuit

Préparer des figures pour des communications scientifiques demande beaucoup de temps : il faut agencer manuellement les images, écrire et positionner annotations et légendes sur les panneaux, ajouter une barre d’échelle, … Et il faut aussi et surtout être prêt à recommencer l’ensemble de ces tâches fastidieuses à la moindre modification de la figure comme lors d’un changement de taille.

Cette formation est l’occasion de découvrir ScientiFig, un nouvel outil gratuit capable de vous assister dans la création et l’édition de figures scientifiques.
Il permet d’assembler de manière cohérente des panneaux d’images de même tailles ou de tailles différentes, de leur associer une barre d’échelle et des annotations dont la position est préservée même lorsque l’utilisateur change la taille de la figure.

ScientiFig peut exporter les figures générées au format png avec un fond transparent pour une meilleure intégration dans les documents bureautique ou au format vectoriel (pour être finalisé dans un éditeur d’images vectorielles).

ScientiFig permet enfin de formater des figures pour différents journaux (il est aussi possible de créer, avec l’éditeur intégré, un nouveau style si le journal qui vous intéresse est absent), il suggère une taille de figure compatible avec le journal, le remplacement des polices non conformes, …

Le stage est animé par B. Aigouy, le concepteur du logiciel.

Voir des vidéos de démonstration

Services partenaires : Pôle formation permanente délégation Aquitaine, CNRS ; Service développement des compétences et des parcours professionnels, Université de Bordeaux

 

 

 

En savoir plus sur Scientifig

  • Aigouy, Benoit, and Vincent Mirouse, ‘ScientiFig: A Tool to Build Publication-Ready Scientific Figures’, Nature Methods, 10 (2013), 1048–1048 http://dx.doi.org/10.1038/nmeth.2692
  • Site web Scientifig 
  • 06/11/2014  : session ouverte à tous les publics Urfist, quel que soit l’établissement de rattachement
  • 07/11/2014 : session réservée aux personnels de l’Université de Bordeaux
  • Le contenu des 2 sessions est similaire, merci de n’en choisir qu’une.
  • 9h30-16h30 ; les horaires sont identiques pour les 2 sessions
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : rappel sur les formats d’images, agencement des images, annotation d’une figure, reformatage d’une figure et application d’un style, création d’un style, ajout de graphes dans une figure, mise en pratique sur les images des participants
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs en sciences du vivant et de la santé
  • Pré-requis : se munir de figures à assembler pour la partie mise en pratique
  • Intervenant : Benoît Aigouy est chercheur à l’Institut de Biologie du Développement de Marseille (IBDM). L’institut rassemble sous une tutelle mixte du CNRS et de l’AMU, une vingtaine d’équipes de recherche qui explore le domaine de la Biologie du développement et des pathologies qui y sont associées. B. Aigouy, concepteur de Scientifig, est membre de l’équipe de recherche « Polarité cellulaire et morphogenèse des épithéliums ».
  • S’inscrire : date limite d’inscription pour la session du 06 ou du 07/11/2014 : 06/10/2014
  • Ce stage peut vous intéresser : Construire son identité numérique de chercheur ; Communiquer les résultats de ses travaux de recherche ; Bibliométrie : modèles, outils et méthodes en sciences, technologies et santé

 

 

Préparer sa prise de parole en contexte académique

Le stage met l’accent sur les méthodes permettant d’anticiper les différentes phases de l’intervention orale et de s’y préparer, de maîtriser son stress et ses émotions, de se positionner et de gérer les interactions avec un auditoire, d’optimiser sa préparation physique et psychologique.

Il ne s’agit pas d’une formation de formateurs dédiée à l’animation de situations pédagogiques, ni d’un stage de préparation à des entretiens de recrutement, mais d’un stage consacré à la prise de parole en contexte académique.

  • 16 ET 17/10/2014. Les inscrits doivent assister à l’intégralité de la formation. Il n’est pas possible de n’assister qu’à une partie du stage.
  • 9h30-16h30 les deux jours
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : construction d’une intervention orale (principes de la communication en milieu professionnel, préciser l’objectif et les messages à transmettre, structurer son intervention, préparer le contenu et anticiper le déroulement de son intervention), être à l’aise et efficace dans la présentation et l’échange ( s’exprimer clairement et positivement, utiliser efficacement ses notes personnelles, gérer ses émotions, poser sa voix et maîtriser sa gestuelle, gérer les interactions avec ses interlocuteurs), se préparer (construire un programme de préparation adapté au contexte de sa prise de parole, se préparer physiquement et mentalement)
  • Publics : doctorants
  • Pré-requis : fournir une brève présentation de son sujet de thèse
  • Intervenants : Philippe Fabre est formateur indépendant spécialisé dans la prise de parole en contexte professionnel. Il intervient pour de nombreux organismes de formation continue à travers toute la France et a publié des ouvrages sur la formation de formateurs.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Structurer facilement un document long avec Word (initiation ; perfectionnement) ; Créer des index avec Word ; Gérer ses références bibliographiques avec Zotero ; Gérer et sauvegarder sa documentation personnelle ; Construire son identité numérique de chercheur

 

Bibliométrie : modèles, outils et méthodes en lettres, sciences humaines et sociales

Facteur d’impact, h index : autant de notions aux intitulés familiers mais dont il est parfois difficile de saisir pleinement les enjeux et les contours.

Depuis plusieurs années, bibliométrie et évaluation de la recherche semblent être devenus des termes synonymes. Quels sont les facteurs ayant présidé à l’avènement d’une telle hégémonie des indicateurs bibliométriques? S’agit-il d’un règne sans partage? Quels sont les acteurs et les enjeux, documentaires, scientifiques et économiques ? Que signifie vraiment un facteur d’impact et comment interpréter ces données avec un regard de chercheur?

Quelles sont les spécificités des lettres, sciences humaines et sociales dans le domaine de la bibliométrie?

L’objectif du stage est de permettre aux participants de développer la connaissance des outils et méthodes bibliométriques, au-delà du facteur d’impact de l’Institute for Scientific Information (ISI), mais aussi de présenter des modèles alternatifs.
La bibliométrie est abordée du triple point de vue du chercheur auteur de publication, du statisticien en quête de modèles alternatifs, de l´évaluateur agissant dans un cadre administratif, le tout pouvant être appréhendé sous un angle proprement documentaire.

Le stage est dédié aux sciences humaines et sociales. Les questions spécifiques aux sciences, technologies et santé sont traitées dans un stage spécifique.

Ressources documentaires sur la bibliométrie, sélection de l’Urfist de Paris

  • 05/12/2014
  • 9h30-12h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : la formation prend en compte les spécificités disciplinaires. Outils et alternatives adaptés aux SHS, partir du modèle basique de l´ISI (Web of Science et Facteurs d´impact), analyser des modèles privilégiant la qualité et la traçabilité des publications citantes (Eigenfactor, Scimago…), l’impact des archives ouvertes, la concurrence WOS/Scopus ; définir les spécificités SHS en matière d’évaluation : passer en revue les critères de l’OST (Observatoire des Sciences et des Techniques) et situer l´ensemble dans le contexte français de la LOLF.
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs, personnels des services de recherche des universités et EPST, professionnels de l’information en sciences humaines et sociales
  • Pré-requis : avoir des notions sur le processus de publication des revues scientifiques
  • Intervenant : Manuel Durand-Barthez est conservateur des bibliothèques et co-responsable de l’Urfist de Paris. Ses domaines d’intervention sont : l’évaluation des publications et bibliométrie, les brevets et la propriété industrielle, les sciences exactes et appliquées.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Créer les styles bibliographiques adaptés à ses besoins ; Gérer et sauvegarder sa documentation personnelle ; Préparer sa prise de parole en contexte académique

Bibliométrie : modèles, outils et méthodes en sciences, technologies et santé (stage sur 2 jours)

Facteur d’impact, h index : autant de notions aux intitulés familiers mais dont il est parfois difficile de saisir pleinement les enjeux et les contours.

Depuis plusieurs années, bibliométrie et évaluation de la recherche semblent être devenus des termes synonymes. Quels sont les facteurs ayant présidé à l’avènement d’une telle hégémonie des indicateurs bibliométriques? S’agit-il d’un règne sans partage? Quels sont les acteurs et les enjeux, documentaires, scientifiques et économiques ? Que signifie vraiment un facteur d’impact et comment interpréter ces données avec un regard de chercheur?

L’objectif du stage est de permettre aux participants de développer la connaissance des outils et méthodes bibliométriques, au-delà du facteur d’impact de l’Institute for Scientific Information (ISI), mais aussi de présenter des modèles alternatifs.
La bibliométrie est abordée du triple point de vue du chercheur auteur de publication, du statisticien en quête de modèles alternatifs, de l´évaluateur agissant dans un cadre administratif, le tout pouvant être appréhendé sous un angle proprement documentaire.

Le stage est dédié aux sciences, technologies et sciences de la santé. Les questions spécifiques aux sciences humaines et sociales sont traitées dans un stage spécifique.

Ressources documentaires sur la bibliométrie, sélection de l’Urfist de Paris

  • 03 ET 04/12/2014. Les inscrits doivent assister à l’intégralité de la formation. Il n’est pas possible de n’assister qu’à une partie du stage.
  • 9h30-16h30 les deux jours
  • Lieu : salle de formation de la Bibliothèque des sciences et techniques, campus de Talence, niveau -1. Informations pour accéder à la bibliothèque.
  • Contenus : partir du modèle basique de l´ISI (Web of Science et facteurs d´impact) ; analyser des modèles privilégiant la qualité et la traçabilité des publications citantes (Eigenfactor, Scimago…), l’impact des archives ouvertes, la concurrence WOS/Scopus ; analyser les critères de l’OST (Observatoire des Sciences et des Techniques) et situer l´ensemble dans le contexte français de la LOLF.
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs, personnels des services de recherche des universités et EPST, professionnels de l’information en sciences, technologies et santé
  • Pré-requis : avoir des notions sur le processus de publication des revues scientifiques
  • Intervenant : Manuel Durand-Barthez est conservateur des bibliothèques et co-responsable de l’Urfist de Paris. Ses domaines d’intervention sont : l’évaluation des publications et bibliométrie, les brevets et la propriété industrielle, les sciences exactes et appliquées.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Gérer et sauvegarder sa documentation personnelle ; Construire son identité numérique de chercheur ; Concevoir rapidement une figure digne d’une publication avec Scientifig ; Communiquer les résultats de ses travaux de recherche

Communiquer les résultats de ses travaux de recherche : élaborer une stratégie de publication et connaître les règles de base pour la structuration et la rédaction des articles scientifiques (stage sur 2 jours à Limoges)

Le paysage de la communication scientifique en sciences, technologies et santé connaît de profondes mutations et il est parfois difficile pour un auteur de maîtriser pleinement les règles de la communication scientifique écrite.

Comment élaborer une véritable stratégie de publication de ses résultats de recherche? Quelles sont les fondamentaux pour structurer et rédiger ses articles scientifiques? Quelles sont les règles éthiques à respecter? Que publier, à quel moment et sous quelle forme : article, communication à un congrès, brevet? Comment sélectionner son périodique de publication? Comment rédiger son titre? comment structurer son résumé? quels sont les points de vigilance pour l’auteur souhaitant insérer des figures et des tableaux?

L’accent est mis sur les pratiques rédactionnelles en sciences, technologies et santé. Le contenu est moins adapté à des chercheurs en sciences humaines et sociales.

 

De Google à Google scholar : effectuez vos recherches en mode expert (stage sur 1 jour et demi)

Google et Google scholar : quelles sont les différences? Dans quels cas utiliser l’un plutôt que l’autre? Comment les utiliser de manière plus efficace? Comment construire vos requêtes de la manière la plus pertinente? Comment tirer parti des fonctionnalités de veille offertes par ces moteurs de recherche? Quelles fonctionnalités avancées vous permettront-elles de gagner du temps?

Le stage a pour objectif de permettre aux participants d’améliorer leurs processus de recherche d’informations, mais surtout, de les sensibiliser aux enjeux scientifiques inhérents aux technologies de l’information.
Quel regard critique porter sur ces outils, non neutres, dont chacun fait désormais un usage massif? Comment utiliser les moteurs de recherche avec toute la distance nécessaire?

Le stage mêle apports méthodologiques et exercices pour une approche concrète et critique des problématiques de recherche d’informations et de stratégie de veille.

  • 14 ET 21/11/2014. Les inscrits doivent assister à l’intégralité de la formation. Il n’est pas possible de n’assister qu’à une partie du stage.
  • 14/11 : 9h30-16h30 ; 21/11 : 13h30-16h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : mise en pratique et analyse des résultats obtenus via Google et Google Scholar ; place de Google Scholar depuis l’arrêt de Scirus, présentation de la fonctionnalité « Mes citations » ; apports de méthodologies de recherche et d’utilisation de toutes les fonctionnalités proposées qui améliorent la recherche d’information et la veille, la rédaction de références (exports) et la capacité à évaluer les outils; méthodes et outils pour construire des requêtes efficaces en sélectionnant les termes adaptés, analyse des liens présents ou non avec les autres sources et plateformes scientifiques
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels des universités et des EPST, professionnels de l’information animant des formations
  • Pré-requis : savoir utiliser un navigateur (ouvrir des onglets et des fenêtres, naviguer entre plusieurs fenêtres et écrans)
  • Intervenant : maître de conférences associé à l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (Enssib) depuis 2003, Marie-Françoise Defosse est formateur indépendant spécialisé en management de l’information et la stratégie de veille.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Gérer et sauvegarder sa documentation personnelle ; Débuter avec WordPress pour créer un site web ; Rédiger pour le web ; Outils numériques pour la veille et la curation ; Citer ses références juridiques

Travailler dans son environnement informatique depuis n’importe quel poste : transformer sa clé USB en bureau portable

Vos pratiques de travail sont plutôt nomades? Vous êtes régulièrement amené à travailler sur plusieurs postes informatiques?

Grâce au bureau portable, vous pouvez reconstituer sur une clé USB tout votre environnement de travail numérique : vos données bien entendu, mais surtout, toutes vos configurations personnalisées et vos logiciels vous suivent.

En quelques heures, découvrez comment concevoir un bureau portable.

  • 13/11/2014
  • 9h30-12h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : définition d’une application « portable », découverte des sources d’applications portables, installation d’un environnement basique (mail, bureautique, navigation web, plugins du navigateur, lecture multimédia, sécurité). Le stage est effectué dans un environnement Windows.
  • Publics : toute personne amenée à travailler sur plusieurs postes
  • Pré-requis : amener une clé USB vierge d’au moins  2 Go. L’Urfist ne fournit pas de clé USB aux participants.
  • Intervenant : Paul-Henri Dumas est ingénieur pédagogique à l’Université Bordeaux Montaigne. Il intervient régulièrement pour l’Urfist dans le cadre de la formation des doctorants et anime des stages sur la veille, la feuille de style air max pas cher, les cartes heuristiques.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Gérer et sauvegarder sa documentation personnelle (fichiers, imprimés) 

Gérer et sauvegarder sa documentation personnelle (fichiers, imprimés) : initiation au personal knowledge management

Le stage s’adresse à toute personne souhaitant gérer sa documentation personnelle plus efficacement. Comment nommer ses fichiers de manière pertinente? Comment sauvegarder ses données? Comment choisir un outil de stockage adapté à ses pratiques (travail nomade, travail collaboratif)? Comment articuler fichiers et documents imprimés? Comment construire un système d’information personnel pertinent  long terme? Quels sont les outils pour mieux gérer les flux d’informations?

En 2 jours, grâce à cette initiation au personal knowledge management, chaque participant sera à même de mettre en œuvre une stratégie de gestion des documents adaptée à ses besoins.

  • 06 et 07/10/2014 : le stage se déroule sur 2 jours ; les participants doivent assister à la totalité du stage
  • 9h30-16h30 pour les 2 journées
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : techniques de gestion du flux matériel et immatériel ; principes pour versionner et indexer des fichiers efficacement ; étapes et principes de mise en œuvre d’un système d’information personnel ; enjeux et outils de la sécurisation des données ; méthode pour gérer un fichier évoluant sur plusieurs années
  • Publics : enseignants-chercheurs et chercheurs, doctorants en priorité
    Le stage reste ouvert aux autres catégories de publics mais cible en priorité les participants ayant une activité de recherche
  • Pré-requis : aucun
  • Intervenant : formateur indépendant, Xavier Delengaigne s’est spécialisé dans : le management de l’information (personal knowledge management, veille etc.), les outils de visualisation de données (mind mapping, concept mapping), les techniques d’efficacité professionnelle (prise de notes, optimisation de la mémoire etc.), et la communication web (écriture web, micro blogging).
    Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages sur ces thématiques.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Travailler dans son environnement informatique depuis n’importe quel poste ; Outils numériques pour la veille et la curation

 

 

 

Rédiger pour le web

Cette formation n’est pas axée sur l’utilisation d’un outil de création de site web en particulier, mais sur l’acquisition d’une méthodologie. En effet, la rédaction de contenus en ligne obéit à des contraintes différentes de la rédaction pour support imprimé et l’objet de cette formation est de permettre aux participants de faire évoluer leurs pratiques d’écriture.

A partir d’exercices et d’analyse de sites web existants, les participants pourront connaître les contraintes de l’écriture pour le web et évaluer la qualité rédactionnelle d’un site internet.

  • 10/10/2014
  • 9h30-16h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : analyse de sites existants ; exercices de rédaction ; sensibilisation aux problématiques de référencement ; présentation du fonctionnement des moteurs de recherche
  • Publics : toute personne impliquée dans la rédaction de contenus pour le web
  • Pré-requis : disposer d’une expérience dans la publication de contenus web
  • Intervenant : Elisa de Castro Guerra est formatrice indépendante spécialisée dans le web et le graphisme. Ses études en sciences humaines l’ont conduite à réfléchir à l’ergonomie et l’utilisabilité des interfaces logiciels et web. Cette expérience professionnelle l’a menée à l’amélioration du contenu de ces sites web pour optimiser leur référencement. Aujourd’hui, elle est formatrice en réalisation de site web, aussi bien sur l’apparence que sur son contenu (conception graphique, référencement, analyse statistiques, écrire pour le web).
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Débuter avec WordPress pour créer un site web ; Maîtriser les fonctionnalités avancées de WordPress ; Construire son identité numérique de chercheur

Créer les styles bibliographiques adaptés à ses besoins (perfectionnement : utilisateurs avancés de Zotero ou Mendeley)

Vous utilisez déjà Zotero et/ou Mendeley pour gérer de manière automatisée la collecte et la gestion de vos références bibliographiques, pour les partager avec des collègues, pour travailler sur tous vos ordinateurs sans déperdition de données, pour extraire des références automatiquement depuis les PDF que vous enregistrez.

Mais vous n’êtes pas entièrement satisfait en matière de style bibliographique. En effet, Zotero propose une large bibliothèque de styles bibliographiques, mais la palette de styles varie en fonction des disciplines. Le droit est par exemple peu représenté dans les styles bibliographiques Zotero. Ou vous soumettez régulièrement des articles à une revue dont le style n’est pas proposé au téléchargement.

Le stage proposé par l’Urfist vous permet d’acquérir la méthode pour adapter et créer les styles bibliographiques qui vous conviennent. 

A l’issue du stage, les participants peuvent : identifier les styles appropriés dans la bibliothèque de style Zotero ; acquérir les bases pour personnaliser un style et éditer un style ; comprendre les bases du CSL (Citation Style Language) utilisé par Zotero et d’autres logiciels de gestion de références bibliographiques

  • 02/10/2014 : 13h30-16h30 OU
  • 20/10/2014 : 13h30-16h30. Le contenu des sessions est similaire, merci de choisir 1 session.
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : rappel sur les sorties d’informations bibliographiques rapides depuis la bibliothèque de référence ; le choix du style bibliographique (insérer références et listes bibliographiques grâce au plugin de liaison avec le traitement de texte, choisir un style bibliographique à partir des styles proposés dans la bibliothèque de styles de Zotero) ; comprendre les bases du CSL (Citation Style Language) utilisé par Zotero ; personnalisations simples de styles à l’aide du CSL
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs, professionnels de l’information maîtrisant déjà les fonctionnalités de base de Zotero
  • Pré-requis :

Savoir intégrer des références bibliographiques dans la bibliothèque Zotero
Savoir intégrer des références bibliographiques dans un logiciel de traitement de texte avec Zotero

  • Intervenant : Formateur indépendant, François Magnan intervient régulièrement auprès d’un public de professionnels de l’information ou de la communication, mais également auprès de chercheurs, journalistes, ou encore, en entreprise. Fr. Magnan travaille également régulièrement pour l’Association Professionnelle des Documentalistes (ADBS) et intervient dans le cadre du Master Ingénierie du Document Électronique de l’université Toulouse Le Mirail.

Gérer facilement ses références bibliographiques avec Zotero (initiation)

Fatigué de saisir manuellement vos références bibliographiques les unes après les autres? Lassé de partir à la chasse aux fichiers pour retrouver les références bibliographiques dont vous aviez besoin pour un article ou un rapport d’activité ? 

Zotero est un outil gratuit permettant d’importer automatiquement des références à partir de sites web, de catalogues en ligne. En 1 clic, la référence choisie est importée dans votre bibliothèque personnelle. Les imports par lot sont aussi possibles. En 1 clic votre référence est insérée dans un texte et formatée avec un style bibliographique.

Zotero permet de gérer une bibliothèque personnelle de références bibliographiques et de fichiers, de travailler sur plusieurs ordinateurs, d’exporter des données sous différents formats, d’extraire de PDF des données descriptives et d’intégrer automatiquement ses références dans des textes. Il devient ainsi très facile de gérer ses notes de bas de page, la bibliographie finale d’une thèse, d’un article ou d’un mémoire.

L’enjeu du stage est de permettre aux participants de maîtriser l’interface et les principales fonctionnalités de Zotero. Dans le cadre de la formation, le travail est effectué dans un environnement Windows.

  • 01/10/2014 : 13h30-16h30 OU
  • 13/10/2014 : 13h30-16h30 OU
  • 19/11/2014 : 13h30-16h30 OU
  • 09/12/2014 : 13h30-16h30 OU
  • 16/12/2014 : 13h30-16h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : installer Zotero sur un poste et présentation de l’interface ; importer des références automatiquement et manuellement, éditer des références ; importer et gérer les PDF, extraire des données descriptives des fichiers ; insérer des références dans un texte ; choisir et modifier ses styles bibliographiques en cours de rédaction ; gérer sa bibliothèque personnelle : dossiers dynamiques et dossiers statiques, sauvegarde de recherches ; gérer les doublons
  • Publics : toute personne souhaitant automatiser la gestion de ses références bibliographiques ; le stage est particulièrement adapté aux personnes amenées à gérer un volume important de références bibliographiques. Il s’agit d’un niveau initiation destiné à des utilisateurs débutants. Les fonctionnalités de travail collaboratif et de personnalisation de styles bibliographiques ne sont pas traitées dans ce stage.
  • Pré-requis : savoir utiliser un navigateur, savoir naviguer entre plusieurs écrans, savoir télécharger des fichiers dans l’emplacement de son choix (bureau, etc.)
  • Intervenant : ancienne allocataire de recherche en littérature à Grenoble 3, Sabrina Granger est conservateur des bibliothèques et responsable de l’Urfist de Bordeaux.
  • S’inscrire : le contenu de toutes les sessions est similaire ; chaque stagiaire est invité à sélectionner une session
  • Ces stages peuvent vous intéresser : Structurer facilement un document long avec Word (initiation ; perfectionnement) ; Créer des index avec Word ; Créer les styles bibliographiques adaptés à ses besoins ; Citer ses références juridiques ; Communiquer les résultats de ses travaux de recherche

 

 

Structurer un document long avec Word : créer des index

Un index est une liste de termes et de sujets rencontrés dans un document, assortie des numéros de page auxquels ils figurent.

Si vous rédigez un document long type thèse, la création d’index est particulièrement adaptée et permet à votre lectorat d’appréhender votre document plus rapidement. Si un index est précieux dans le cas d’un document imprimé, il est également très utile dans la perspective d’une mise en ligne.

Très rapidement, vos lecteurs peuvent connaître le nombre d’occurrences dans votre document d’une notion, d’un nom. Outil de structuration du document, l’index révèle également un système de références.

Mais créer un index s’anticipe. En 3 heures, le stage de l’Urfist vous donne les clés de la méthodologie de la création d’index simple ou multiple.

  • 30/09/2014
  • 9h30-12h30 OU
  • 13h30-16h30. Merci de ne choisir qu’une session, les contenus du matin et de l’après-midi sont similaires.
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : créer un index manuellement ; créer un index à partir d’un fichier de concordance ; créer des index différenciés  à partir de plusieurs fichiers de concordance
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs
  • Pré-requis : amener deux listes de mots que l’on souhaite indexer dans un document et le document en question (format .doc ou docx)
  • Intervenant : Paul-Henri Dumas est ingénieur pédagogique à l’Université Bordeaux Montaigne. Il intervient régulièrement pour l’Urfist dans le cadre de la formation des doctorants et anime des stages sur la veille, la feuille de style, les cartes heuristiques.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Structurer facilement un document long avec Word (initiation ; perfectionnement) ; Gérer ses références bibliographiques avec Zotero ; Citer ses références juridiques ; De Google à Google scholar

Structurer un document long avec Word : perfectionnement (niveau 2, utilisateurs avancés)

Vous utilisez couramment les fonctionnalités d’une feuille de style et souhaiteriez aller plus loin? L’Urfist vous propose un stage d’approfondissement à la rédaction de document long sous Word.

L’accent est mis sur l’édition de tables de matière, sur la gestion des sauts de section. Les sauts de section vous permettent d’adapter la présentation en fonction de la partie du document sélectionnée. L’édition de style est aussi traitée lors du stage.

En quelques heures, développez une expertise dans la rédaction de documents sous Word.

  • 29/09/2014
  • 9h30-12h30 OU
  • 13h30-16h30. Merci de ne choisir qu’une session, les contenus du matin et de l’après-midi sont similaires.
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus :modifier les styles  des  tables de références ; savoir utiliser les sauts de sections pour faire différer la mise en page selon l’endroit où l’on se trouve ; réponse aux questions spécifiques des participants, travail sur des cas de figure précis
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs
  • Pré-requis : savoir utiliser les styles: appliquer les styles aux objets du document, créer, modifier, supprimer un style ; savoir utiliser la numérotation automatique ; apporter du texte à mettre en forme.Le formateur travaille à partir des questions des stagiaires et de leurs documents. Ce stage de perfectionnement n’est pas adapté à des personnes débutant avec la feuille de style.
  •  Intervenant : Paul-Henri Dumas est ingénieur pédagogique à l’Université Bordeaux Montaigne. Il intervient régulièrement pour l’Urfist dans le cadre de la formation des doctorants et anime des stages sur la veille, la feuille de style, les cartes heuristiques.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut aussi vous intéresser : Structurer facilement un document long avec Word (initiation) ; Créer des index avec Word ; Gérer ses références bibliographiques avec Zotero (initiation)

Construire son identité numérique de chercheur : améliorer sa visibilité académique sur le web

Les réseaux professionnels généralistes type LinkedIn et les réseaux spécialisés à destination des chercheurs tels que Research gate ou Academia connaissent un âge d’or et constituent pour les chercheurs autant d’outils pour valoriser leurs travaux.

Encore faut-il gérer sa présence sur le web de manière pertinente et adaptée à ses besoins comme à ses contraintes, notamment ses contraintes de temps. Pour un profil d’utilisateur vraiment actif et dont le contenu s’inscrit dans une véritable stratégie de communication, combien de profils peu actifs voire obsolètes?

Comment articuler sa présence sur différents réseaux? Comment améliorer sa visibilité sur le web pour construire une identité de chercheur cohérente ? Le stage propose une approche méthodologique et une mise en pratique.

  • 23/10/2014
  • 9h30-15h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : les éléments constitutifs de l’identité numérique du chercheur, les spécificités à prendre en compte selon qu’on est un chercheur en début de carrière ou un chercheur affirmé,  la construction de son identité numérique, la conception d’une une stratégie au long terme
  • Publics : doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs, personnels relevant de services en lien avec la recherche
  • Pré-requis : disposer d’un ou plusieurs comptes sur des réseaux sociaux professionnels ou être dans une démarche de création de profil
  • Intervenant : précédemment documentaliste pour une unité de recherche en sciences de la vie, Agnès Magron est actuellement community manager au Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD). Elle s’est spécialisée dans les outils de médiation de la production scientifique et travaille sur la communication externe.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Débuter avec WordPress pour créer un site web ; Maîtriser les fonctionnalités avancées de WordPress ; Rédiger pour le web ; Bibliométrie : modèles, outils et méthodes (session sciences, technologies et santé ; session lettres, sciences humaines et sociales)

 

Réseaux sociaux de chercheurs : quelle visibilité?

La journée d’étude est co-organisée par : le réseau des documentalistes CNRS de la délégation Aquitaine-Limousin (Arpist), le pôle formation permanente de la délégation Aquitaine du CNRS et l’Urfist de Bordeaux

Consulter les vidéos des interventions

Outils numériques pour la veille et la curation : Twitter, paper.li, Pearltrees, Diigo, Tumblr, Storify

Les outils de veille vous peuvent vous permettre de collecter et partager vos recherches de manière pérenne et simple. A condition toutefois de choisir l’outil en adéquation avec ses objectifs de diffusion et d’archivage des données. Combien de projets de veille échouent faute d’une bonne adéquation entre les besoins de l’utilisateur et le choix de l’outil?

Le stage proposé par l’Urfist vous donné les clés pour mettre en place une veille personnelle ou professionnelle et vous familiariser avec la curation des contenus  collectés sur le web. L’accent est mis sur la pratique et grâce aux exercices, vous serez en mesure à l’issue du stage de déterminer quel outil est le plus adapté à vos pratiques et besoins.

  • 20/11/2014
  • 9h30-16h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus : rappel des notions clés en matière de veille et mise en application par la manipulation des outils présentés (Twitter, paper.li, Pearltrees, Diigo, Tumblr, Storify…)
  • Publics : doctorants, chercheurs, enseignants-chercheurs, personnels des universités et des EPST
  • Pré-requis : savoir utiliser un navigateur (ouvrir des onglets et des fenêtres, naviguer entre plusieurs écrans et fenêtres)
  • Intervenant : ingénieur pédagogique à la Mission d’Appui à la Pédagogie Innovante de l’Université de Bordeaux, Pauline Jourdan intervient régulièrement pour l’Urfist dans le cadre de stages dédiés à la veille.
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : De Google à Google scholar ; Gérer ses références bibliographiques avec Zotero

 

 

Débuter avec WordPress pour créer facilement un site web : initiation (niveau 1, débutants)

WordPress est surtout utilisé comme outil de blog, mais ses fonctionnalités lui permettent également de gérer n’importe quel site web.

Plusieurs types d’installations sont possibles et permettent de répondre à des besoins différents : vous pouvez l’installer sur votre poste, choisir un accès distant chez un hébergeur compatible avec WordPress ou encore choisir un accès en ligne impliquant uniquement la création d’un compte utilisateur.

Cette initiation à WordPress s’adresse à toute personne désireuse de découvrir les fonctionnalités principales de WordPress et d’apprendre à hiérarchiser ses contenus afin de construire une arborescence claire. Il est conseillé aux personnes ayant déjà manipulé WordPress de s’inscrire au stage de perfectionnement.

  • 09/10/2014
  • 9h30-12h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus :

Présentation des différentes solutions WordPress : en ligne, sur un serveur, sur un serveur test
Gestion des pages et des articles pour la construction de l’arborescence

  • Publics : toute personne ayant un projet de création de site web
  • Pré-requis : savoir utiliser un navigateur (Firefox, Internet explorer) : ouvrir des onglets, ouvrir des fenêtres, paramétrer le fonctionnement de son navigateur
  • Intervenant : Elisa de Castro Guerra est formatrice indépendante spécialisée dans le web et le graphisme. Ses études en sciences humaines l’ont conduite à réfléchir à l’ergonomie et l’utilisabilité des interfaces logiciels et web. Cette expérience professionnelle l’a menée à l’amélioration du contenu de ces sites web pour optimiser leur référencement. Aujourd’hui, elle est formatrice en réalisation de site web, aussi bien sur l’apparence que sur son contenu (conception graphique, référencement, analyse statistiques, écrire pour le web).
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : Maîtriser les fonctionnalités avancées de WordPress ; Rédiger pour le web

Gérer facilement ses références bibliographiques avec Zotero (initiation)

Zotero est un outil gratuit permettant d’importer automatiquement des références à partir de sites, de catalogues en ligne. Zotero permet aussi de gérer une bibliothèque personnelle de références bibliographiques et de fichiers, de travailler sur plusieurs ordinateurs, d’exporter des données sous différents formats, d’extraire de PDF des données descriptives et d’intégrer automatiquement ses références dans des textes. Il devient ainsi très facile de gérer ses notes de bas de page, la bibliographie finale d’une thèse, d’un article ou d’un mémoire.

L’enjeu du stage est de permettre aux participants de maîtriser l’interface et les principales fonctionnalités de Zotero. Dans le cadre de la formation, le travail est effectué dans un environnement Windows.

La formation se déroule sous la forme d’un atelier en petit groupe. 

  • 13/06/2014, 19/06/2014, 20/06/2014 : 9h30-12h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus :

Installer Zotero sur un poste et présentation de l’interface
Importer des références automatiquement et manuellement, éditer des références
Importer et gérer les PDF, extraire des données descriptives des fichiers
Insérer des références dans un texte
Choisir et modifier ses styles bibliographiques en cours de rédaction
Gérer sa bibliothèque personnelle : dossiers dynamiques et dossiers statiques, sauvegarde de recherches
Gérer les doublons

 

 

 

Tablettes et smartphones : usages documentaires et pédagogiques, réalité augmentée

Tablettes et smartphones : usages documentaires et pédagogiques, réalité augmentée. Journée de conférences du cycle Actualités des Bibliothèques Numériques co-organisé par l’Urfist et Médiaquitaine

Mardi 03 décembre 2013

Accueil des participants : 8h30 – 9h00

Programme:

9h- 11h : Delphine Merrien. Responsable d’EnssibLab.  Département des études et de la recherche de l’ENSSIB « Modes d’accès, usages et perceptions des ressources pédagogiques numériques en  premier cycle universitaire  »
Les résultats des études réalisées en 2012 dans le premier cycle de l’enseignement supérieur par l’institut CSA pour l’Observatoire numérique de l’enseignement supérieur apportent un éclairage inédit sur les ressources pédagogiques numériques via :

– leurs modes d’accès,

– les pratiques étudiantes déclarées et constatées,

– les usages, perceptions et attentes des enseignants, des personnels des services documentaires et des personnels en charge des TICE.

11h-11h15 : pause

11h15-12h45 : Sandra Dupouy. Bibliothèque HEC Paris .

« L’expérience de la bibliothèque d’HEC : prêt à domicile de tablettes tactiles et liseuses, contenus offerts, le Café tablettes (découverte et l’échange autour des supports mobiles), le blog et les conseils aux lecteurs »

12h45-14h Pause déjeuner

14h-15h15 Julien Sicot. Responsable du Système d’information Documentaire, SCD Rennes 2 

« Ergonomie web et mobile en bibliothèque  »

15h15-15h30 Pause

15h30-17h Timothée Hulin. Responsable des formations, BU Censier, SCD Paris 3-Sorbonne Nouvelle

« Terminaux mobiles et bibliothèques : quelles opportunités, quelles perspectives ? »

Public : tout public

Lieu : Salle de conférences Manon Cormier, Université Bordeaux 4 – Bâtiment Recherche Droit, sous-sol

 

 

Connaître ses droits d’auteur, maîtriser son cadre juridique : supports de présentation

La diffusion des supports de présentation sur le site de l’Urfist est soumise aux autorisations accordées par les intervenants. Tous les supports ne sont donc pas disponibles.

D’autres ressources sont également consultables dans la rubrique « Journées d’étude »

Matériel, accès à la salle

Est-il possible d’emprunter la salle de formation de l’Urfist?

La salle de formation peut être réservée par les services de l’université ou des EPST pour des actions de formations.

Pour faire une demande de réservation.

La salle doit être rendue dans l’état de propreté dans lequel elle a été trouvée.

La salle peut aussi être louée à des extérieurs à l’université. Coût de la journée : 300 euros TTC. Pour des informations complémentaires.

Publié dans FAQ

Demandes de stages

Puis-je faire des demandes de stages?

Oui, s’il s’agit d’une demande individuelle, vous pouvez tout à fait nous transmettre vos attentes.

Les questionnaires de satisfaction remplis par les stagiaires à chaque fin de formation permettent aussi de transmettre des demandes de stages.

Vous pouvez également faire une demande de stage sur mesure s’il s’agit d’une demande collective.

Doctorants

En dehors des stages pour les doctorants, m’est-il possible de suivre des formations ou sont-elles réservées aux personnels de l’université?

Oui, les stages sont ouverts aux doctorants, qu’ils aient suivi ou non les programmes proposés par les écoles doctorales.

 

Prochaines journées d’études

17/06/2014 : « Le plagiat à l’université : informer, sensibiliser et prévenir », Université de Pau et des Pays de l’Adour

Le service commun de la documentation de l’UPPA et l’Urfist de Bordeaux co-organisent une journée d’étude dédiée à la lutte contre le plagiat.

La journée est ouverte et gratuite pour tous les publics, y compris les participants ne relevant pas de l’enseignement supérieur ou d’un grand établissement de recherche.

Télécharger le programme

Pré-programme :

  • Approche et enjeux juridiques
  • Retours d’expérience d’établissements ayant mis en place des dispositifs anti-plagiat : quel bilan? quels acteurs? quels facteurs clés de réussite? quelles perspectives?
  • Pour s’inscrire : la journée d’étude est gratuite et ouverte à tous (enseignants-chercheurs et chercheurs, personnels de l’université, étudiants, toute personne intéressée par le sujet du plagiat)
  • Lieu : Université de Pau et des Pays de l’Adour, amphi B, hall de l’UFR de Sciences. Plus d’infos sur l’accès au campus

PROGRAMME

9h-9h30 : accueil des participants

9h30-10h : allocution de bienvenue et bilan d’étape pour l’UPPA par  M. Braud, vice-président de la Commission Formation et vie universitaire (CFVU) à l’UPPA et J.-Fr. Ceci, chargé de mission Tice à l’UPPA

10h-11h30 : « Plagiat et propriété intellectuelle », par X. Daverat, professeur en droit privé, Université de Bordeaux

11h30-12h : échanges avec le public

13h30-15h : « C’est moi qui écris ! Mise en œuvre d’une campagne de prévention du plagiat à l’Université Toulouse 2- Le Mirail », par E. Ferrante, ingénieur en technologie de la formation

15h-15h15 : pause

15h15-16h45 : retour d’expérience ; les dispositifs de lutte contre le plagiat de Sciences po Bordeaux (titre provisoire), par E. Nadal, secrétaire général adjoint de Sciences Po Bordeaux et F. Brangé, responsable de la cellule TICE, Sciences Po Bordeaux

Consulter la charte anti-plagiat de Sciences Po Bordeaux

16h45-17h30 : échanges avec le public et conclusion de la journée

 Des questions? contactez-nous

Web sémantique: quelles perspectives pour les bibliothèques universitaires?

La Bibliothèque Nationale de France propose cette définition du web sémantique sur son site web :

« On désigne généralement par le terme de web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l’un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l’exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines. Le web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du web sémantique avec les principes fondamentaux du web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d’un réseau d’informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes. »

Dans ce contexte d’interconnexion des données, quels sont les enjeux et les perspectives pour les bibliothèques universitaires? Quels sont les impacts pour les professionnels de la documentation? Le stage propose aux participants une introduction aux concepts du web sémantique ainsi qu’une réflexion sur la mise en oeuvre concrète de ces notions par les bibliothèques universitaires.  Le stage n’est pas ciblé sur la technique mais a pour ambition de contextualiser l’action des bibliothèques de l’enseignement supérieur.

Intervenants

Spécialisé dans le web sémantique, les formats RDF et RDA, Yann Nicolas est responsable du département « Études et Projets » à l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES). Intervention de Yann Nicolas
Directeur adjoint du Service Commun de la Documentation de l’université Bordeaux Montaigne, Grégory Miura est coordinateur de la commission « Signalement et système d’information » de l’Association des Directeurs et des personnels de direction des Bibliothèques Universitaires et de la documentation (ADBU). Il participe également au comité stratégique RDA. Intervention de Grégory Miura

Concevoir et animer une formation pour un public anglophone, stage en français

L’accueil des étudiants et des chercheurs étrangers constitue un enjeu majeur pour les universités françaises. Or, l’internationalisation des publics de l’université a un impact direct sur les bibliothèques. Comment accueillir des usagers non francophones, comment les former à l’utilisation des ressources de la bibliothèque quand on ne parle pas couramment anglais?

L’objectif du stage est de permettre aux participants de tirer parti de leurs compétences actuelles en leur donnant des méthodes pour concevoir et présenter un support de formation en langue étrangère, dialoguer avec les personnes formées, argumenter, expliciter et  reformuler des concepts. Le stage doit permettre à tout participant d’acquérir la méthode pour préparer son intervention et parler longuement sans effort. Le stage ne s’adresse pas à des spécialistes de l’anglais mais à toute personne capable de lire la presse généraliste en anglais. Le stage s’adresse particulièrement aux personnels des bibliothèques mais reste ouvert à toute personne amenée à animer des formations en anglais.

  • 25 et 26/03/2014 : attention, stage sur 2 jours
  • 09h30-12h30 ; 13h30-16h30
  • Lieu : salle de formation Urfist, Bibliothèque Droit-Lettres, 4 avenue D. Diderot 33607 Pessac – 1er étage
  • Contenus :

– Remise à niveau: rappels grammaticaux, rappels lexicaux
– Prise de parole en anglais
– Effectuer une présentation en anglais
– Étude de cas
– Jeux de rôle
– Travail sur la prononciation

  • Publics : toute personne amenée à animer des formations, à accueillir des publics anglophones
  • Pré-requis : niveau en anglais suffisant pour comprendre un article de presse, expérience dans le domaine de la formation. Le stage ne s’adresse pas à des participants anglicistes ou s’exprimant déjà couramment en anglais. L’enjeu est précisément de permettre aux stagiaires d’exploiter au mieux leurs compétences actuelles en acquérant des techniques de prise de parole en langue étrangère.
  • Intervenant : Jeannot Ouellet intervient depuis plusieurs années dans les centres de formation à l’échelle nationale. Spécialisé dans l’acquisition du vocabulaire bibliothéconomique, Jeannot Ouellet anime également des formations dédiées à la maîtrise de l’anglais en situation professionnelle (colloque, réunion, etc.).
  • S’inscrire
  • Ce stage peut vous intéresser : formation de formateurs (enrichir sa pratique professionnelle)